Qui êtes-vous ?

Ma photo
Fréjus, Var, France
Je suis un curieux de naissance, un autodidacte. J'aime découvrir et pourquoi pas faire découvrir la photo, l'histoire, la science, la technique et surtout tous les ARTS. Si les sujets vous intéressent merci de me laisser un petit commentaire.Je peux faire des erreurs aussi il est évident que les critiques sont les bienvenues.

mardi 4 mars 2014

Plaidoyer pour la sauvegarde de notre belle région

Vu dans le journal ce matin : un rapport sénatorial veut « décentraliser » la loi littoral.


On va donc, moyennant  beaucoup d’argent et quelques dessous de table, pouvoir construire dans les milieux protégés, les bords de mer, de rivières en forêt et terres agricoles.


Petits problèmes :
1/ Destruction de la « Cote d’Azur » car détruisant les ensembles paysagers de nos côtes et forêts
2/ Destruction des terres agricoles et forêts
3/ Est-ce que en cas de problèmes (climatique ou incendie) on aura recours au système « catastrophe naturelle » ?



Dans le même état d’esprit pourquoi ne m’autoriserait on pas de construire ma villa au milieu de la place de la Concorde à Paris à la place de ce Vieil obélisque d’un autre âge et même pas français.



Il y a quelques années l’armée nous a pris la moitié de notre département pour en faire un immense camp militaire et de manœuvres. Il suffirait de consacrer une toute petite partie de ce camp pour construire un immense camp pénitentiaire pour enfermer ces spéculateurs. Cerise sur le gâteau cela créerait des emplois


6 commentaires:

  1. Réponses
    1. l'argent rend fou
      heureux celui qui ne connait pas l'argent

      Supprimer
  2. Le rapport en question étant présenté par une sénatrice (gauche) du Morbihan et un sénateur (droite) de la Manche, les dégâts récemment occasionnés par les tempêtes sur les côtes normandes et tout le littoral atlantique sont sans doute en arrière plan de ce rapport.
    Construire de nouvelles protections contre les vagues titanesques, qui submergent des installations (telles les casinos et centres de thalasso) en faisant éclater leurs "vitrines", pose problème au regard de la loi littoral de 86.

    Espérons que les sénateurs qui refileront le bébé (avec l'eau du bain !) aux collectivités territoriales soient suffisamment "sages" pour ne pas laisser les promoteurs mettre le pied dans la porte de la salle bain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien ne résiste à la mer, les maisons au bord de la mer même hors d'eau sont attaquées par l'air marin y comprit le béton (voir les blockhaus en Normandie). Si vous voulez être tranquille, en dehors des rades très fermées,construisez a plus d'un kilomètre de la mer
      On parle à la télé de Scandola en corse avec sa côte déchiquetée de rochers rouges très sauvage et très beau. Chez moi entre Saint Raphaël et Cannes il y avait exactement la même chose mais le béton a commencé à envahir le site et j'aurais beaucoup à dire sur les pratiques employées

      Supprimer
  3. Bonjour, caphadock.

    Expression d'une grande importance.
    Photographie fascinante.

    Passez une bonne journée. Du Japon, ruma ❀

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Ruma je ne sais si au Japon c'est la même chose mais ici les riches envieux sont prêt à tout
      Autant je suis d'accord pour partager nos beautés que je suis contre le fait de prendre le plus souvent en détruisant nos sites
      Que dirait on si je construisait un immeuble sur le mont Fuji ?

      Supprimer