Qui êtes-vous ?

Ma photo
Fréjus, Var, France
Je suis un curieux de naissance, un autodidacte. J'aime découvrir et pourquoi pas faire découvrir la photo, l'histoire, la science, la technique et surtout tous les ARTS. Si les sujets vous intéressent merci de me laisser un petit commentaire.Je peux faire des erreurs aussi il est évident que les critiques sont les bienvenues.

samedi 5 novembre 2011

Réclamation

Ne connaissant que par les médiats les fameuses tempêtes de l'Atlantique et la Manche j'ai voulu voir, par moi même ces "Cotes sauvages" à Belle Ile et ici au cap Frehel. J'ai choisi octobre en partie pour cela.
Voila le résultat :


De retour à Fréjus au bord de la Méditerranée voilà le travail :


Ou est l'atlantique et la manche? Les bretons auraient ils essayer de nous piquer notre mer bleue?
Dois-je retourner la bas pour récupérer ma méditerranée?



A Belle Ile au bord de la falaise de Port Coton, ou Monet à peint son fameux tableau lors des tempêtes l'écume des vagues ressemblant à du coton envahit la falaise. Lors de mon passage : mer bleue, calme plat et pas de coton


C'est normal


Le coton est venu en Méditerranée


A Fréjus


Donc Belle Ile sans coton et Fréjus avec coton, j'ai fait 2000 km pour rien

7 commentaires:

  1. Merci Thige
    Je suis un peu comme Magellan au débouché de la terre de feu qui trouve un océan très calme qui l'enchante il l'a donc baptisé "océan pacifique"
    et pour moi en Bretagne c'est le Passifique

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Caphadock, je suis impressionnée!Ah quand le monde se prend à son revers! Belle soirée

    RépondreSupprimer
  3. J'espère que ça va Bernard avec ces inondations, de tout coeur avec vous
    Brigitte

    RépondreSupprimer
  4. Merci Brigitte
    Pour nous ça va
    Le problème vient des gens extérieurs construisant dans des zones inondables et le béton qui bouche les zones d'évacuation d'eau et le non entretient de ces zones. Le plus gros est la plaine d'Argens avec ses zones industrielles chaque fois inondées.

    RépondreSupprimer
  5. Bien vu Bernard entre la mer bleue sans dessus dessous mais le plus grave est bien ces constructions en zones de marécages et tant de pleurs et de tristesse par la suite ce qui se produit de plus en plus fréquemment

    RépondreSupprimer
  6. Oui Arlette comme je le dis dans mon billet suivant les gens venus d'ailleurs sont pris pour des gogos car n'ayant pas la connaissance du terrain et payent cher des autorisations de construire et des constructions sous l'aval de "responsables" qui eux se gardent bien d'habiter ces endroits là

    RépondreSupprimer